BILAN MENSUEL : FÉVRIER 2017

Le mois de février en fut un très froid.  Ce n’est pas que la température qui m’a refroidi car mes actions en bourse m’ont aussi donné quelques frissons!  Il fallait s’y attendre, ça ne peut pas toujours monter.

Voyons voir si cela a affecté le bilan…

C’était le grand retour au travail pour ma conjointe après 1 an de congé de maternité alors j’ai décidé de prendre 2 semaines de vacances avec elle et notre fils avant qu’elle recommence.  La veille avant qu’on recommence pour la première fois à travailler les deux en même temps depuis l’arrivée de notre fils, nous étions pathétiques!  On poussait de longs soupirs écrasé sur notre divan.  C’est comme si nous n’arrivions pas à réaliser que l’on recommençait à travailler.  Soudainement, j’ai l’impression que ma conjointe est plus attentive quand je lui parle d’indépendance financière…c’est déjà ça de gagné!

Revenus

Les revenus du mois de février ont atteint 9 627$.  Ceci inclut les revenus locatifs ainsi que les revenus d’emploi et prestations parentales.  J’ai reçu mon bonus ce mois-ci et fait un peu de surtemps alors cela a un peu aidé.

Dépenses

Les dépenses pour le mois de février 2017 se chiffrent à 6 645$.  Les dépenses reliées à notre immeuble seulement équivalent à environ 5400$ alors encore une fois, un mois bien raisonnable.

Ceci nous laisse donc avec une économie de 9 627$ – 6 645$ = +2 982$

Notre taux d’épargne du mois de janvier atteint donc 31%.  

Voici un résumé des plus grosses dépenses du mois :

  • Hypothèque                : 2 316$
  • Assurances                 :   545$
  • Taxes municipales    : 2 504$
  • Carte de crédit           :  339$
  • Cellulaires/internet :   127$
  • Hydro                         : 186$

jan-février 2017

Valeur nette : 399 430$ (+9 633$)

Notre valeur nette inclut tous nos investissements tels le REER/CELI/REEE/COMPTE TAXABLE, notre argent liquide, la valeur de nos fonds de pension à cotisation déterminée ainsi que le capital remboursé sur notre immobilier.
  • CELI   – 9 093$
  • REER  + 5 972$
  • COMPTE TAXABLE – 383$ (incluant un retrait de 10 500$ donc augmentation d’environ 10 000$)
  • CAPITAL IMMOBILIER + 1 557$
  • ÉPARGNE JANVIER + 2 982$
  • ARGENT COMPTANT + 10 176$

Février 2017…belle progression!

 

CELI : Nos comptes CELI ont touché un plafond de 171 000$ lors de la mi-janvier.  Depuis c’est la dégringolade alors que le solde se chiffrait à environ 140 000$ à la fin février.  Une perte papier de plus de 30 000$ en 1 mois et demi était un bon test pour ma tolérance face à la volatilité.  Je dois dire que je m’en suis bien sorti car je ne sens pas que ça m’a affecté plus qu’il faut.  Je regardais mon portfolio plus souvent qu’à l’habitude alors je n’y suis pas complètement insensible bien sûr.  Je rappelle que nos CELI sont investis inclusivement dans des microcaps et la volatilité peut être énorme.  Il n’y a pas eu de mauvaises nouvelles pour un de mes titres…

COMPTE TAXABLE : À l’inverse, j’ai un titre (IPA.V) qui a pris environ 25% de valeur durant le mois de février alors c’est venu compenser pour le reste et cela explique entre autre pourquoi le bilan est toujours positif pour le mois de février.

ARGENT COMPTANT : J’avais investi 7000$cad dans un titre spéculatif (NTRPD) à 6,97$US et j’ai sécurisé un gain de 56% en deux semaines en vendant à 10,90$US.  J’ai retiré cette somme (10 500$) pour rembourser une partie de ma marge de crédit.  Depuis le titre a continué de monter en flèche et se transige maintenant à 21,85$US soit plus de 210% de mon prix initial…ouch!  Tout ça en moins de 2 mois.

 

Objectifs financiers

  • 435,000$ de valeur nette  Sur la (très) bonne voie

Avec une valeur nette tout près de 400 000$ disons que cet objectif semble très atteignable.  On verra ce que le marché boursier nous réserve.

  • Taux d’épargne des revenus nets de 50% ou plus Besoin d’amélioration

Le taux d’épargne est à 30% pour l’année alors que Lady BarbeRiche est en congé de maternité.  Le retour d’impôt, nos augmentations salariales et le retour au travail à plein salaire devrait être suffisants pour atteindre le 50%.

  • Atteindre cotisations maximales pour tous les comptes enregistrés (REER, CELI et REEE) Sur la bonne voie

Nous avons cotisé le maximum dans nos CELI pour 2017 mais j’ai utilisé une partie de la marge de crédit.  Je ne sais pas exactement combien mais je suis confiant que l’on va pouvoir atteindre le maximum dans chacun des comptes.

Objectifs personnels (BarbeRiche)

  • 50 push-up par jour Epic fail

Je crois que je n’ai fait aucun push up pour le mois…terrible!  Je dois me reprendre et je vais d’ailleurs faire 20 push-up après avoir fini mon bilan…!

  • Lire 10 livres Besoin d’amélioration

Rien lu encore…Je ne devrais même pas voir la lecture comme un objectif…ça devrait être naturel.  J’ai eu une baisse de motivation en février dans à peu près tout…Peut-être est-ce l’hiver qui pèse sur moi mais je dois me forcer…allez!

  • Écrire 12 articles (autres que les bilans mensuels) Sur la bonne voie

J’ai écris un seul article en février…donc un total de 2 (sans les bilans) :

TWITTER POUR VOUS AIDER À INVESTIR? (Janvier)
LE CONCEPT DE LA «STARTER HOME» (Février)
  • Manger 1 repas de viande (exclus poissons, crustacés) ou moins par semaine (peut inclure souper + restants pour le lunch le lendemain) Besoin d’amélioration

Nous avons été en vacances pendant 2 semaines et avons visité la famille, etc.  Nous avons aussi été soupé chez des amis qui ont cuisiné de la viande.  Honnêtement, nous nous sommes un peu relâché aussi en cuisant plus de viande qu’à l’habitude…pas tous les jours mais peut-être 2x semaine environ.  Je veux vraiment lire le livre THE CHINA STUDY (lien d’affilié) pour me donner la motivation d’arrêter complètement.  On dit que c’est l’étude la plus complète jamais réalisée sur la relation entre l’alimentation et le risque de développer une maladie.

 

Voilà pour février.  Le retour au travail après 2 semaines de vacances a semblé plus difficile qu’à l’habitude.  On a commencé notre parcours vers l’indépendance financière en ayant un objectif d’environ 10 ans.  Ensuite on a baissé à 6-7 ans et là je parle souvent de 3-4 ans…!  Je crois que ma job commence à peser sur moi et je me demande si je ne pourrais pas arriver encore plus vite à mes fins en quittant mon emploi qui accapare beaucoup de mon temps et de mon énergie.  Je pourrais me concentrer à 100% sur les investissements et/ou autres projets.  Pour l’instant, j’endure.

 

À part vous les geler, comment s’est passé votre mois de février?

 

 

 

 

 

36 commentaires

  1. Des bons revenus!

    De plus, en calculant le remboursement sur le capital de l’hypothèque comme de l’épargne, votre taux d’épargne devient excellent. Vous êtes de très bons épargnants!

    Si je peux me permettre, votre facture Internet/cell est légèrement élevée. Nous avons un forfait internet avec eBox (40$/mois) et deux cellulaires, sans bloc de données (25$/mois X 2 =50$), pour un total de moins de 90$/mois.

    Il faudrait que je fasse des push-ups aussi! On se donne le défi pour mars?

    Bonne suite!

    1. Salut JR!

      C’est vrai que si on enlève le capital remboursé des dépenses, ça augmente pas mal. Je l’ai fait par curiosité pour ce mois-ci et on passe de 31% à 47%. Il y a aussi des cotisations (brutes et nettes) que l’on fait avec nos employeurs que je ne compte pas dans le taux d’épargne. Je le faisais au début et j’arrivais avec des taux d’épargne de 60%-75%. Plus mon taux d’épargne est bas et plus j’ai envie de chercher des façons d’optimiser mes dépenses alors je crois que j’ai avantage à ne pas trop vouloir le gonfler..!

      C’est vrai que c’est cher…nous avons des données par contre (2go et 1go) et 150go pour internet avec max 25mbits de download. Je m’étais informé pour passer à un téléphone de base «pas intelligent» et sans forfait données et on voulait me charger 5$ de moins…belle stratégie. Je ne connais pas eBox, ça fonctionne bien, tu es satisfait jusqu’à présent?

      Go! Quel est le défi? 50 push up par jour pour le restant du mois? Je commence aujourd’hui….ah non p-e demain…ou non lundi prochain dans le fond 😛

    2. Hier, en parlant avec un ami, il m’a dit qu’il payait 79$/mois pour un internet de base à 120 GO! Disons que ça vaut la peine qu’il se force pour faire un téléphone et leur faire baisser ça d’au moins 25-30$/mois…

      Perso, je paie 54$/mois pour de l’internet illimité avec Bell et je trouve que c’est cher.

      Parlant de frais, dans l’univers du courtage, payez-vous 9.95$ par transaction pour l’achat/vente d’actions? J’ai vu que CIBC chargeait 6.95$ par transaction. Je serais tenté de m’ouvrir un compte là, quelqu’un a déjà essayé?

      Sinon, il y a une liquidation de pantalons (de travail ou jeans) à 7$ sur le site de Walmart si jamais vous en avez besoin, c’est le temps.

      1. Maxime, 54$/mo illimité avec bell??? Je payais 73$ par mois pour du DSL 65 go max… je les ai flushé pour techsaavy à la moitié du prix illimité.

        Je paie 9,95$… je payais 35$ en 2013. Ça a quand même bcp baissé.

        1. Oui, j’ai négocié ça. À la base, j’avais 120 GO pour 54$, mais là ils ont monté le prix du forfait de 5$, alors je leur ai dit de faire une meilleure offre sinon j’allais avec la compétition, genre Ebox. On a pas de câble et on écoute beaucoup de séries en streaming qu’on projette sur la télé intelligente, donc pas de câble à payer.

  2. Woo. Excellent. Vous étes passé de 150k à près de 400k sur une période legèrement supérieure à une année.

    Ne le faites pas, mais pensez-y, vous avez assez d’argent pour complètement acheter une maison cash. La plupart des gens n’ont pas fini de payer leur maison après 25 ans…

    1. Salut Le Calcul Riche!

      Je n’avais même pas vraiment porté attention mais c’est vrai…ça fait 1 an seulement que je suis notre progression…c’est fou. Je ne m’en rend pas compte car l’argent est à travers plusieurs comptes, ou immobilisé dans notre immeuble…Je n’ai pas de voiture de luxe dans mon entrée pour me le rappeler!

      Ça me fait penser aux gens qui me vantent le succès de certaines personnes en disant par exemple «Hey lui c’est un avocat, il fait la palette, il conduit une mercedes de l’année» ou «Lui, il a sa business, y roule sur l’or, il a un Ford 150 avec des mags et un bateau».

      On pourrait s’acheter 2 porsches neuves avec nos célis seulement…Mais ouin, j’ai un char usagé de 10 ans et je porte (trop souvent) des joggings..!

      Quelqu’un m’avait demandé de détailler un peu l’augmentation de notre valeur nette…qu’est-ce qui a occasionné la hausse etc…je ne savais pas précisément mais ça ressemble à ça :

      CELI + 50k (plus value)
      COMPTE TAXABLE + 40k (plus value…sans compter les impôts)
      REER/FOND DE PENSION + 20k (inclut cotisation employeur et plus value mais pas nos cotisations reer)
      REEE + 1.3k (plus value + 500$ du gouvernement)
      PLUS VALUE IMMEUBLE + 37k (incluant impôt à payer…)
      CAPITAL REMBOURSÉ + 21.5k (depuis janvier 2016)

      Le reste c’est de l’épargne…environ 43% de nos revenus nets en 2016 + ce qu’on cotise au fond de pension mais que j’inclus pas dans notre épargne.

    1. Pratiquement..! Mais disons que je ne me fait pas d’attente. Les rendements sont évidemment inattendus et très (très) difficilement soutenables. Cependant, même si les rendements diminuent beaucoup, notre capital est plus important alors ça peut «compenser». Je n’écarte pas non plus l’idée d’une correction boursière/immobilière ou d’un mauvais choix d’investissement de ma part et comme tu sais je suis assez concentré dans mes positions alors ça peut changer rapidement.

      Mais bon…tout ça n’est qu’un nombre! Il faut que je me penche sur la façon que je vais transformer et/ou utiliser notre capital…beaucoup est immobilisé dans notre immeuble et tant qu’il n’est pas payé, il ne paie pas les comptes.

      J’envisage sérieusement les dividendes lorsque notre capital sera plus important et que je voudrai diversifier un peu plus notre portfolio. Je sais où aller cogner pour m’informer!

      1. Innatendus ou pas, c’est comme gagner à la loterie! Je n’avais pas réalisé à quel point ton capital avait augmenté en si peu de temps.

        Et pour NTRD, tu l’as trouvé comment celui-là?

        J’ai passé la journée à filtrer le marché avec différents indicateurs techniques… j’ai le goût de voir si je ne pourrais pas surfer quelques vagues. C’est vraiment pas évident… 😉

        1. J’en ai entendu parler par twitter lol…d’un investisseur québecois à succès : Michael Bigger. C’est un investisseur que je suis depuis un bout de temps…je sais qu’il est actionnaire de 2 de mes positions…pour quelques millions de dollars. Je ne le connais pas personnellement mais j’ai toujours aimé son approche…sur son blog ou dans le groupe de discussion sur twitter. J’ai aussi discuté avec des gens le connaissant personnellement etc. J’ai lu sa thèse d’investissement sur l’entreprise et sa discussion avec un investisseur qui gère un fond de biotech de Toronto et qui accumulait une position dans NTRPD.

          Pour NTRPD, la compagnie a fait un placement privé en novembre 2016…20M$US @ 0,20$…c’était un placement «off the wall» c’est à dire que ça s’est passé rapidement et à travers un groupe d’investisseur sélectif. Après le placement, le titre se transigeait aux alentours de 0,25$-0,30$…je me suis réservé du capital et je me suis dit que j’allais suivre le «smart money» si le prix descendait proche du prix du placement (0,20$US). La compagnie a fait un reverse split de 32 pour 1 (pour pouvoir appliquer sur le NASDAQ) et j’ai finalement embarqué après une baisse du titre à 6,97$US (l’équivalent de 0,217$).

          J’ai revendu deux semaines plus tard à 10,90$US pour 56% de rendement…le titre a closé à 25,80$US aujourd’hui…270% plus haut que mon prix d’achat mais j’ai déjà vendu depuis longtemps. Il y a eu beaucoup de fluctuations dans tout ça aussi en très peu de temps…Il y certainement une façon de profiter de cette volatilité sur gros volume mais plus facile à dire qu’à faire…

    1. D’où mon article probablement..! J’ai pris connaissance qu’il y avait eu un placement privé part twitter mais comme je le suivais depuis presque 2 ans, j’avais une idée de son style d’investissement et j’ai eu pas mal de succès avec une autre entreprise dans le même domaine que NTRPD dont Michael Bigger détient 10% de l’actionnariat (3M$). J’ai lu sa thèse et j’ai été patient…j’ai entendu près de 2 mois que le prix descende et j’ai été chanceux en bout de ligne.

      En passant je crois que tu m’avais déjà questionné à ce sujet, j’ai calculé mon rendement annualisé CELI depuis mon premier achat en janvier 2015 et j’arrive à 63% en date d’aujourd’hui.

      J’ai utilisé la fonction TRI.PAIEMENT avec les dates de tous mes dépôts depuis le 1er jour et le solde d’aujourd’hui…ça me donne mon rendement annualisé n’est-ce pas?

      edit: j’ai fait des tests et c’est bien ça…quand même fou compte tenu que j’ai perdu 25% en 2015…le capital était plus limité par contre

  3. BarbeRiche, tu dirais que tu prends à quel endroit tes principales idées d’investissements dans les entreprises à petite capitalisation boursière? Twitter, facebook, forums, blogues, watchlist, autre?

    J’ai lu ton article sur Twitter et je dois dire que ce n’est pas un réseau social que j’utilise. Je regarde uniquement sur facebook et quelques blogues.

    1. Salut Max,

      Le gros de mes idées d’investissement vient de forums, entre autre :

      espacemc.com (gratuit/français)
      microcapclub.com (payant/499$US par année/anglais)
      smallcapdiscoveries.com (payant/250$US par trimestre/anglais)

      C’est un petit monde les microcaps alors j’utilise Twitter plus pour discuté avec d’autres investisseurs, voir qui suit quoi, qui possède quoi, faire des liens, etc et c’est aussi un bon début pour bâtir un réseau d’investisseur sans te présenter dans des évènements live.

      Ce n’est pas moi qui le dit -d’autres investisseurs beaucoup plus expérimentés que moi- mais souvent les meilleures idées d’investissement viennent de ton réseau de contact. D’autres investisseurs qui ont déjà fait le gros du travail de recherche et due diligence…bien sûr idéalement tu le fais toi aussi pour tenter de déconstruire leur thèse mais ça aide à ne pas t’éparpiller et à être plus sélectif dans les titres que tu voudrais plus investiguer.

      Je te conseillerais vraiment espacemc pour commencer…ils publient des thèses d’investissements et le forum est bien si tu veux poser des questions ou trouver de l’info sur une compagnie particulière.

      1. Merci pour les références. Je vais faire un tour de temps en temps sur espace MC et c’est fort instructif.

        C’est intéressant, car on a des stratégies un peu inverses.

        Pour commencer, je vise à me monter une bonne base solide de revenus passifs, récurrents et en croissance via l’investissement dans de grosses entreprises matures versant des dividendes et ensuite, passé un certain seuil, je pourrais prendre le risque, avec un petit pourcentage de mes épargnes, d’investir dans quelques microcaps à fort potentiel de croissance et dont le modèle d’affaire « fait du sens ».

        De ton côté, au départ, tu vas chercher beaucoup de croissance de ton capital, ce qui est génial avec un outil comme le CELI, et par la suite, tu peux graduellement commencer à sécuriser davantage une partie de tes avoirs en les transformant en revenus passifs.

        Pour le moment, je crois que ceux qui sont habiles à identifier ces microcaps à fort potentiel d’appréciation, vous obtenez des rendements que bien peu de gens sont en mesure d’égaler dans d’autres types d’investissement!

        1. Je pense que tu résumes bien la situation Max.

          C’est vrai que je vise une croissance du capital assez rapide et que je suis prêt à prendre plus de risque dans un sens. Je suis encore jeune, je reste quand même diversifié avec les fonds de pension, REER et notre immeuble locatif et j’ai aussi appris à découvrir et à voir le potentiel du secteur petit à petit. Je pense que ça correspondait aussi à mon style et j’étais confortable avec tout ça.

          Tout ça s’est fait progressivement aussi. Début 2015, j’ai investi notre premier 2000$ dans une microcap à l’intérieur du CELI…je ne comprenais même pas le principe du bid et ask lol. À la fin de l’année, on avait cotisé je pense 28 000$ mais le solde de nos CELI était d’environ 20 000$…je pense que je n’avais aucune action dans le positif! J’ai des amis/collègues à qui j’avais parlé des microcaps et qui avait décidé d’investir qui ont juste complètement abandonné après la mauvaise année qu’à été 2015. J’ai décidé de continué et par chance ou timing ou peu importe, ça a fini par remonter et bien au delà de mes attentes.

          Cependant, l’investissement microcap est quand même exigeant en ce sens que ça demande du temps et que tu te dois de faire un suivi assez serré de tes entreprises pour voir si l’histoire a changé…Ça bouge tellement vite que tu veux être capable de réagir rapidement sur une bonne ou mauvaise nouvelle. Entretenir un réseau de contact est aussi primordial selon moi pour ce secteur. Ça aussi ça demande du temps et c’est pas pour tout le monde. Je ne suis pas très 5 @ 7 et truc du genre alors pour l’instant je le fais virtuellement et à ma façon mais ça demande des efforts et je suis ça pas mal tous les jours depuis 2 ans et plus maintenant. Et je me sens encore très incompétent malgré de bons résultats (beaucoup de chance et bon timing). Disons qu’il manque beaucoup de cordes à mon arc.

          Donc pour en revenir à ce que tu dis…en ce moment l’envie de quitter ma job et devenir indépendant financièrement est tellement forte que je ne me vois pas attendre 10 ans encore. J’ai trouvé un créneau qui peut-être me permettra d’y arriver plus rapidement, peut-être que ça me ralentira aussi qui sait.

          Lorsque j’aurais atteint «l’indépendance financière», je serais prêt à trader du rendement vs une tranquillité d’esprit et du temps. Je ne sentirais pas le besoin de générer autant ou de devoir faire croître mon capital car j’en aurai déjà assez! À ce moment-là, je risque très fortement de me retrouver à faire ce que toi et Alain faites avec les dividendes en croissance…ou peut-être même encore plus lazy et faire du index investing.

          1. Oui, c’est vrai que vous avez une belle diversification entre vos différents types de placements boursiers, un fond de pension avec l’employeur et de l’immobilier.

            Votre immeuble c’est un duplex dont vous habitez un logement? Et comment trouves-tu ça l’immobilier locatif?

            Un point important que tu soulignes est la nécessité de faire un suivi serré et continuel des entreprises à petite capitalisation boursière, car parfois le prix de l’action bouge rapidement et il faut pouvoir réagir lorsque l’opportunité ou  » l’obligation  » se présente. La volatilité peut être très élevée. Or, un portefeuille contenant des actions de différentes entreprises de ce genre, ne laisse pas beaucoup de place au laisser-aller j’ai bien l’impression. Pour ma part, il y a certaines périodes de l’année ou je travaille trop et que je n’ai pas le temps de suivre ça pendant plusieurs semaines, ce qui n’est donc pas l’idéal dans ma condition actuelle.

            Dans les grandes capitalisations de type blue chips, tu peux laisser aller la barque naviguer avec un peu plus de détachement et réussir à obtenir les rendements du marché parce que l’entreprise continue son ascension graduelle et augmente ses revenus de façon prévisible. Ce n’est pas pour rien qu’en investissant dans ce genre d’entreprises, les  » morts  », les investisseurs très passifs, vont s’en tirer aussi bien à long terme. Ce n’est pas un très gros défi si on se tiens aux grands principes de base et qu’on jette un coup d’oeil de temps en temps.

            Concernant votre indépendance financière, je vous la souhaite le plus rapidement possible! Même si les microcaps et ton CELI connaissent des baisses abruptes momentanées, tu es encore largement au-dessus de ce que tu as cotisé, donc ça demeure quand même très bien!

          2. Votre conversation est intéressante, car à 20 ans, j’aurais probablement eu envie de faire comme toi (prendre plus de risque et tenter de doubler mon capital rapidement), mais là, maintenant, le besoin d’atteindre la liberté financière rapidement est si grand que je préfére l’approche de un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.

            Dix ans c’est long… mais ça passe pas mal plus vite qu’on pense.

            J’ai préféré la certitude de me retirer avant 45 ans à l’incertitude de me retirer à 38 ou 40…

            Reste que moi aussi, j’aimerais bien que ça arrive vite. Mon seuil de tolérance tend à s’amoindrir avec le temps qui passe.

          3. Il faut dire que la fin de ma vingtaine approche dangereusement..! Je comprends ton choix. Prendre la chance de te retirer à 40 ans en risquant de ne pas y arriver à 45 ans…le scénario pessimiste ne serait pas acceptable.

            As-tu déjà envisagé de skipper 3-4 mois de double paiement hypothécaire pour te bâtir un fond qui justifierait de mettre du temps à faire de la recherche et qui pourrait plus facilement faire bouger l’aiguille? C’est psychologique mais comme ça tu ne toucherais pas à ton portfolio de dividende.

  4. Barberiche,
    Je ne sais pas encore si je vais investir dans les microcaps ou pas mais une chose est certaine, nos discussions m’auront donné le goût de me remettre le nez dans la comptabilité (yeurk) et d’approfondir mes connaissances des états financiers et de leur interprétation… c’est ce que je fais depuis vendredi dès que j’ai un peu de temps.
    De toute façon, c’est temps-ci, c’est très difficile d’investir dans des titres qui versent des dividendes en croissance. Le marché est vraiment surétendu pour ces titres là… à peu près tous les titres sont à leur 52 weeks high et plusieurs à leur all times high…

    1. Ça me ferait vraiment plaisir si tu arrives à trouver et surtout profiter d’opportunités dans les microcaps alors que les marchés atteignent des sommets et que les opportunités se font plus rares.

      Je tiens juste à te rappeler que mes amis et collègues à qui j’ai parlé des microcaps ont tous perdus de l’argent 😛

      1. Barberiche,
        C’est clair que c’est facile de perdre de l’argent avec ce genre de titre. Mais pourquoi ont-ils perdu de l’argent? Parce qu’ils ont choisi d’investir dans des titres miniers? Parce qu’ils n’ont pas été assez patient? Parce qu’ils ont payé trop cher? Ou parce que les cies ont fait faillite?

        Bien des gens confondent investissement et spéculation.

        Si je me lancer, je veux faire de l’investissement.

        Cela étant dit, j’ai aussi envie de retester quelques indictateurs d’analyse technique pour faire un peu de spéculation. Je vais peut-être faire ça pendant mon congé de paternité.

        1. En général, ils ont payé trop cher, été impatient et le timing était mauvais avec 2015 qui a été une piètre année pour le tsx-venture. Pas de compagnie qui ont fait faillite ou titre minier.

          Entre autre, on était tous embarqué dans le hype de XPEL (dap-u.v) dans les 3$+ et quelques vents de face (fort dollar US qui nuisait aux ventes à l’international, poursuite de 3M, une prévision manquée du management) on fait chuter le titre abruptement. La différence entre eux et moi c’est que j’ai racheté plusieurs fois à 0,66$-0,77$-1$ etc trouvant que le marché avait réagit un peu trop fortement et après une baisse de 70% sur mon achat initial, la position est maintenant profitable pour moi.

          Eux attendent encore que ça remonte à 3$ pour vendre lol.

          1. Ahhh je vois! 🙂

            C’est sûr que de rentrer sur le « bon » titre au mauvais moment c’est pas super. Mais si ce sont de si bonnes cies, ils devraient accumuler pendant que le titre est « en solde »…

            Voila pourquoi je dis que bien des gens mélangent spéculation et investissement.

            C’est la preuve que faire les choses à moitié c’est risqué…

          2. Exact. Maintenant, je vois la volatilité comme une opportunité. Il ne faut pas laisser le manque de conviction des autres nous influencer dans nos décisions. «Tout le monde vend alors il faut que je vende moi aussi, vite vite». Après tout, on a décidé de ne pas suivre la masse et se lancer vers une quête d’indépendance financière. La plupart du monde croit que c’est impossible mais on le fait quand même et surtout, on y croit dur comme fer. Je pense qu’il y a là un parallèle à faire avec l’investissement boursier.

            Parlant de XPEL, la compagnie tente de lever 3M$US par le biais d’un placement privé. Le management participe pour au moins 1,8M$US alors qu’elle fait face à une poursuite de bris de brevet vs 3M alors je pense que ça témoigne de la confiance que le management a de sortir vainqueur de cette poursuite. Ils ont backé leur parole avec leur propre argent. Tu risques pas 1.8M$US de ton propre cash pour faire plaisir aux actionnaires. J’ai ajouté à ma position suite à cette nouvelle.

  5. BarbeRiche, par curiosité (je ne demande pas de recommandation d’achat et on comprend que c’est à tous et chacun de faire sa propre  » due diligence  » avec rigueur), est-ce que certaines microcaps attirent ton attention à l’heure actuelle?

    À savoir que l’une d’entre elle surfe actuellement sur un  » trend  » (ex: cannabis) ou bien qui vient de signer un lucratif contrat qui va apporter beaucoup d’eau au moulin ($$$) ou encore qui vient de sortir un produit niché qui a le potentiel d’être vendu à grande échelle et d’apporter des revenus récurrents, ou qu’elle est simplement sous-évaluée, etc?

    Par ailleurs, dans un même ordre d’idée, est-ce que tu as des articles qui font référence à ton portefeuille de placement ou à des microcaps dans lesquelles tu as investis?

    1. Non, je n’ai pas d’article traitant des microcaps. En toute honnêteté, je ne me sens pas assez compétent pour offrir du contenu de qualité. Cependant, je n’ai aucun problème à dire dans quoi j’investis.

      Mes plus grosses positions…entre 15k$-45k$ (sans être en ordre d’importance) :

      PMN.TO
      PTE.V
      AKR.V
      DAP-U.V
      LTE.V
      IPA.V

      Les plus petites positions…entre 8k$-11k$ (sans être en ordre d’importance) :

      SIM.V
      GSI.V
      RSY.V
      RP.V
      IFX.V

      J’ai aussi un 3k dans IBH.V dans le REEE à mon fils.

      Pour ta deuxième question…je pense que LTE.V serait l’action qui surfe le plus sur un trend qui est les investissements majeurs dans la fibre optique. Croissance de 1000% des revenus l’année dernière, de gros contrats annoncés…Je te donne un lien de la thèse d’espacemc, tout est très bien résumé : https://espacemc.com/2017/03/10/placement-prive-7-lite-access-technologies-inc-lte-v/

      LTE.V est déjà un gros gagnant pour moi…quelque chose comme 200%…Je l’ai acheté et vendu à 2-3 reprises mais mon premier achat était à 0,90$. J’ai des ordres d’achat de placé pour en acheter en ce moment.

  6. Merci pour les précisions!

    J’ai lu les derniers articles sur le site d’espace MC. C’est très instructif et fort bien étoffé!

    Je vais m’essayer de quelques commentaires et tu me corrigeras si je mentionne des choses incorrectes ou insensées.

    Dans le cas de PTE, leur produit phare  » les ronds de cuisinières anti feux de cuisson  » est un produit à la fois simple et avec un grand potentiel de vente à grande échelle en plus d’être appuyé par la grosse machine des compagnies d’assurances qui pousseront pour les faire adopter afin de réduire le montant global des réclamations liées à ce type d’incident. De plus, certains gouvernements pourraient être tenté de légiférer pour forcer les citoyens à utiliser ce genre de systèmes davantage sécuritaire. On connaît tous les ravages que peut causer un chaudron oublié sur un rond de cuisinière pendant trop longtemps… Par ailleurs, ce serait un produit relativement peu dispendieux et qui serait vendu via une vaste réseau dans toutes les bonnes quincailleries, quoi. Ils ont signé quelques bons contrats. Par contre, de ce que j’en comprends, autour du prix actuel (1.20$), vous en êtes à alléger un peu vos position vu la croissance du titre des derniers temps. À ce stade, et avec plus de 50 millions de capitalisation boursière, l’entreprise peut commencer à se faire remarquer par des investisseurs institutionnels. La qualité du management a aussi été remarquée.

    Pour GSI, leur système c’est un peu le principe des radars photos en ce sens que c’est un détecteur d’infraction routière automatisé sur les autobus scolaires. Dans leur cas, à chaque infraction, ils touchent une partie des revenus, ainsi que les commissions scolaires et le poste de police du comté. Ils ont de la compétition dans le même créneau. Ils visent alors un marché plus niché dans des régions un peu plus éloignées, mais sur des routes rentables. L’entreprise a une jeune histoire et peu de gros contrats sont signés. C’est une entreprise qui se base surtout sur le potentiel d’une bonne idée de revenus récurrents. Par ailleurs, elle est un peu plus sous le radar, car moins de capitalisation et il lui reste à faire des preuves. Cependant, son ratio cours-bénéfice en fait une entreprise  » abordable  », prévoyant une croissance constante, mais raisonnable et qui ne s’éloigne pas trop de ses fondamentaux. Par ailleurs, on peut penser que les warrants finissant en juillet retiennent le prix de l’action actuellement et qu’à 0.25$, elle a des chances de progression. Le management semble aussi être de qualité.

    En ce qui concerne LTE, elle s’inscrit dans la grande mouvance de faire passer l’internet à la fibre optique. Elle a une alliance avec Virgin Mobile, opère surtout en Europe et vise le marché de l’Afrique. C’est une entreprise ayant connu une forte croissance et le titre en est presque à un sommet historique autour de 3$. Le marché anticipe qui cette croissance se perpétue. À ce prix et avec presque 100 millions de capitalisation boursière, elle est un peu plus sur les radars et certains investisseurs veulent augmenter leur position dans le titre à cours actuel.

    Dans le cas des 3 entreprises en question, les produits en question sont intéressants, utiles, logiques, bien pensés et répondent à un besoin bien présent pour lequel il y a un marché.

    La question que je me pose est un peu la suivante: Quelle est l’entreprise dans le lot qui a le meilleur potentiel (risque/rendement) que le cours de son action continue de prendre de l’ampleur, voire, qui sera la prochaine à le doubler? D’ici 1 an, on as-tu plus de chance de voir GSI passer de 0.25$ à 0.50$ que LTE de 3$ à 6$? C’est un peu la question que je me pose, car il me semble important d’embarquer au moment opportun dans ce genre d’investissement et plus tu es au début de la vague, mieux c’est. Reste qu’il faut aussi être en mesure de bien pouvoir déterminer l’ampleur de ladite vague!

    1. Je trouve que tu as bien synthétiser l’information Max. Je n’ai pas grand chose à ajouter et je crois que tu as déjà lu les thèses d’EspaceMC pour PTE.V et LTE.V.

      GSI.V, il faut pas oublier que les radars photos dont tu parles n’ont même pas commencé à contribuer aux revenus de l’entreprise encore. Croissance des revenus de 67% en 2016 pour un total de près de 10M$, 3 trimestres profitables. La business est en croissance et ça c’est SANS la portion stop-arm. Je vois ça comme un catalyseur potentiel qui pourrait accélérer la croissance et peut-être même attribuer un P/E plus élevé étant donné que l’entreprise va ajouter une portion de revenus récurrents comme tu le mentionnes.

      Je pense que oui les warrants peuvent freiner le prix de l’action. Moindrement que ces warrants sont détenus par des investisseurs court-terme qui n’ont plus d’intérêt dans l’entreprise pour XYZ raison….ils vont vendre dès qu’il y a de montée du titre et le ramener à 0,25$ assez rapidement. Ça expire très bientôt cependant.

      Pour LTE, tu résumes bien. Le titre a franchi 3$ aujourd’hui et plusieurs brokers permettent d’utiliser le compte marge seulement à partir de 3$. Ça pourrait potentiellement attirer de nouveaux investisseurs ou permettre à d’autres d’ajouter à leur position…mais bon ça c’est juste un détail je ne pense pas que ça va avoir un effet majeur.

      C’est une compagnie avec une croissance des revenus incroyable jumelé à une profitabilité, pas beaucoup d’actions en circulation (un peu plus avec le dernier placement), les initiés détiennent une bonne proportion de l’actionnariat, oeuvre en plein dans un secteur cyclique en très forte demande qui pourrait durer encore plusieurs années. Un dernier point très important est le fait qu’il y a que très peu d’opportunités sur le marché public si tu veux investir dans ce créneau..!

      Pour ta dernière question, je ne saurais faire de prévision…LTE a définitivement plus le vent dans les voiles et beaucoup de yeux rivés sur la compagnie. Je me base sur des investisseurs beaucoup plus expérimentés que moi et ils sont EXTRÊMEMENT bullish sur Lite Access. Faut faire attention de ne pas tomber dans un «group hype» mais je pense que les fondamentaux de l’entreprise sont là pour supporter tout ça et moindrement que le management exécute…les actionnaires pourraient être fortemement récompensés. Selon Paul Andreola, c’est un candidat idéal pour un 100-bagger (à partir de 0,25$ qui était leur prix initial)…encore beaucoup de upside potentiel.

      À suivre

      ***Je détiens des actions de tous les titres mentionnées PTE.V / LTE.V / GSI.V***

  7. Merci bien pour ces précisions supplémentaires!

    S’il y a quelque chose que bien j’aime voir, c’est que vous creusez solide afin d’en connaître le plus possible et d’être collé au maximum à la réalité terrain de l’entreprise ainsi qu’à ses chiffres et son management. Ce sont de petites entreprises en croissance, alors, à ce moment-là, tous les éléments importent réellement et peuvent faire la différence entre une entreprise qui prend son envol et une autre qui fait patate. Et plus, vous allez chercher une information pointue, détaillée et de qualité sur les différents aspects.

    Dans les entreprises à grandes capitalisation, possédant des ressources et des moyens hors normes, voire démesurés, chaque aspect ne revêt pas une importance aussi critique et capitale. L’illustration de mon affirmation, en ce sens, c’est que ce sont des machines extrêmement bien rodée, avec des avantages concurrentiels et des grands réseaux de distribution. Alors, même avec un dirigeant moyen ou médiocre à sa tête, l’entreprise va continuer d’opérer et de faire de l’argent. Bref, tu mettrais momentanément un pamplemousse rose à la tête de Coca-Cola et l’entreprise devrait quand même continuer de prospérer…

    Pour en revenir aux entreprises à petite capitalisation, la  » passe passe  » à faire, ce n’est pas de participer à des placements privés (souvent en bas du cours actuel de l’action) et d’utiliser des warrants? Il me semble que je lu sur le site d’espace MC que certains font ça. Ils se donnent plus de marge de sécurité avec des prix plus avantageux, non?

    Par exemple, pour LTE, le titre est à plus de 3$, alors qu’il y a un placement privé à 2.25$. Ça fait quand même un bon écart!

  8. Barberiche,
    « As-tu déjà envisagé de skipper 3-4 mois de double paiement hypothécaire pour te bâtir un fond qui justifierait de mettre du temps à faire de la recherche et qui pourrait plus facilement faire bouger l’aiguille? C’est psychologique mais comme ça tu ne toucherais pas à ton portfolio de dividende. »

    Peux-tu préciser ta pensée? Je ne suis pas certain de bien comprendre. 3-4 mois de double paiement (donc mettons 4500$)… pour faire quoi?

    Pour faire de la recherche et l’investir dans autre chose?

    Pour être honnête, autant que ça puisse être stupide ou intelligent, mes doubles paiements hyp font partie d’une machine excessivement bien huilée. Alors je n’ai vraiment pas envie de toucher à ça… la dernière fois que je les ai arrêté, ça nous a pris 6 mois reprendre le beat lol on remettait tjrs au mois prochain…

    J’ai présentement 4000$ environ à investir et si je peux me grouiller à faire mes impôts je devrais avoir encore plus que ça.

    Présentement je suis en train d’apprendre à programmer en Python et simultanément de me coder un filtre boursier comme autrefois. Je pense que je vais tester à nouveau quelques théories d’analyse technique pour tenter de faire de l’arbitrage sur certains titres.

    Et je vais me garder du $$$ pour une opportunité microcap et un ou deux titres à dividende. D’ailleurs je suis GSI de près et il est possible que j’ajoute à ma position selon ce qui se passera au cours des prochains trimestres et avec les warrants.

    1. Oui, c’était dans le but d’avoir un fond de roulement pour expérimenter avec tes filtres/programmation, microcaps ou options comme tu parlais. Un montant juste assez gros pour permettre de faire bouger l’aiguille et te garder intéressé…mais je me rends compte que je parle pour moi car t’es une machine et tu fais déjà tout ça naturellement lol.

      Tiens-moi au courant de tes progrès!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *